bricoleur

Découvrez les astuces d'un ramoneur

Le ramonage d’une cheminée est obligatoire. La maintenance de conduits de fumée intérieurs et extérieurs doit se faire régulièrement afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil et de réduire les risques d’accidents comme les incendies et les émanations de gaz. Après chaque ramonage d’une cheminée effectuée par un ramoneur professionnel, un certificat de ramonage doit être obligatoire livré. Cependant, chacun peut effectuer soi-même le ramonage de sa cheminée en disposant de tous les matériels nécessaires de ramonage.

Les étapes à suivre pour un ramonage de cheminée.

Plusieurs étapes sont à suivre pour un ramonage réussi de cheminée. D’abord, pour un ramonage mécanique, il faut éteindre le feu. Ensuite, il faut vider le cendrier et certains accessoires qui sont dans le foyer doivent être ôtés comme la plaque en fonte, le déflecteur de fumées et les chenets. Il faut ensuite couvrir le conduit par une bâche en y posant un récipient comme une cuvette ou une bassine. On entame ensuite à l’introduction de l’hérisson soit par le haut soit par le bas à l’aide d’une perche. Après le ramonage au hérisson, il faut gratter les parois de fonte avec une brosse. Après, il faut vider le récipient en aspirant les débris de suie. Clôturer le ramonage au nettoyage de vitre.

Les différents matériels nécessaires pour un ramonage de cheminée.

Plusieurs matériels doivent être présents pour réussir le ramonage d’une cheminée. On distingue deux types de matériels, les matériels et les matériels spécifiques. Les matériels courants nécessaires sont les suivants, une corde, une échelle, une bassine, une brosse métallique, un aspirateur, une pelle, une bâche et une paire de gants. Les matériels spécifiques sont nombreux mais même quelques uns peuvent assurer le travail. D’abord, il faut avoir un hérisson adapté à la dimension, plus précisément au diamètre du conduit. Ensuite, une perche adéquate à la longueur du conduit, il est nécessaire de rajouter un peu quelques mètres par rapport à cette longueur. On doit aussi avoir une canne souple avec quelques accessoires comme les rallonges de canne, la manivelle, la vrille,… Pour enlever les bistres et les goudrons, une débistreuse est nécessaire, une machine équipée d’une tête rotative. Les pinceaux pour chaudière ou en acier sont également nécessaires. Afin de vérifier le travail, un miroir de ramonage peut être utile.

Les publications similaires de "Le blog maison"

  1. 10 Nov. 2017Le climatiseur mobile offre beaucoup d'avantages21 clics
  2. 3 Oct. 2017En quoi une cave à louer est utile ?64 clics
  3. 16 Sept. 2017Voici comment installer un chauffe eau électrique plat98 clics