bricoleur

Quels sont les radiateurs électriques les plus économiques ?

Se lancer dans l’installation d’un radiateur électrique peut-être au prime abord un investissement lourd. En effet, le devis de ce genre de projet n’est jamais minime. Néanmoins, sur le long terme, c’est une démarche des plus rentables si vous faites le bon choix entre les différents modèles qui vous sont proposés sur le marché.

Mais en amont, c’est primordial de voir en priorité l’isolation de votre logement pour ne pas entrainer une consommation plus élevée. En cas où les pertes thermiques des murs ainsi que les combles de votre maison ne sont pas assez importants, c’est inutile de surchauffer votre habitation avec des radiateurs, pour augmenter la facture de surchauffe.

Dans tous les cas, installer le type de radiateur électrique est une option à ne pas laisser pour compte. Vous souhaitez changer votre mode de chauffage et opter pour une solution plus design est plus économe ? Pensez à opter les radiateurs à inertie qui sont les plus économiques.

Adapter un radiateur à inertie : un investissement réussit.

La mise en place d’un ou de plusieurs radiateurs électriques est un projet qui peut s’adapter à n’importe quel budget. Évidemment, l’électricité est un combustible très cher, mais le radiateur électrique à inertie possède une technologie qui lui permet de faire des économies d’énergie et de vous réduire les charges mensuelles. Tout d'abord, son rendement, très proche des 100 %, transforme toute l’électricité que vous consommez dans votre compteur en chaleur. La conception des radiateurs et leurs matériaux de fabrication sont d’excellents émetteurs de chaleur, mais pas uniquement. Ce dernier né des équipements domestiques a aussi une capacité étonnante de garder une partie de la chaleur qu’elle obtient. Même éteint, il continue de chauffer. Pour certains, c’est une aubaine pour faire des économies en facture d’électricité. Ils font fonctionner le radiateur pendant les heures creuses et l’éteigne pendant la journée. Ils continuent pourtant de profiter d’un confort unique : d’où son nom de « radiateur électrique à inertie ».

D’autre part, l’installation d’un radiateur électrique à inertie représente un faible investissement. La dépense la plus importante pour ce type de chauffage n’est pas son prix initial, mais le coût du combustible pendant plusieurs années. Il est donc important de revoir entièrement son isolation, avant d’installer un chauffage électrique dans son logement.

Néanmoins, concernant le coût d’un radiateur électrique à inertie, sur notre site leur prix est déterminé par la technologie qu’ils utilisent et leur puissance. On distingue en effet la technologie à inertie sèche qui fait appel à un bloc de chauffe en céramique, granit, verre, stéatite ou pierre de lave et celle à inertie fluide basée sur un liquide caloporteur à restitution lente comme l’huile. La première option est plus rentable que la seconde.

Comment ça fonctionnement ?

Le radiateur électrique à inertie est un produit techniquement abouti qui permet de faire des économies d’énergie tout en ne dépendant ni d’un facteur extérieur ni d’un circuit de chauffage central. Son installation est aussi simple. Il dispose de toute la facilité de mise en œuvre caractérisant les chauffages électriques. Un circuit de chauffage central pour l’installation d’un ou plusieurs radiateurs électriques à inertie dans votre maison n’est pas nécessaire. Mais attention toutefois à ne pas brancher un radiateur à inertie sur une prise électrique classique. Il faut une prise « spéciale » avec une ligne électrique indépendante du reste du réseau, allant directement au tableau électrique et pouvant supporter la charge en volt de l’équipement, et cela pour chaque radiateur installé. Question de sécurité oblige. Cela fait partie des conseils pour installer son radiateur à inertie que vous ne pouvez pas ignorer.

La pose de vos radiateurs électriques à inertie peut se faire très rapidement, au moins d’une journée, surtout si ceux-ci sont installés en remplacement d’un ancien équipement électrique classique. Parfois, il n’y a même pas de perçage supplémentaire à faire pour amener des câbles électriques à chaque radiateur.

En outre, l’installation complète d’un logement avec des radiateurs électriques à inertie implique la pose d’un thermostat. Vous pouvez ainsi gérer la température ambiante dans l’ensemble de votre logement. Vous n’aurez aucune difficulté à baisser la température lors de vos départs et pendant les nuits. Vous pourrez également assurer le respect des températures hors gel lors de vos longs départs, etc. Un programmateur de chauffage permet de gérer les radiateurs électriques comme un circuit de chauffage central avec tout le confort que cela procure.

La pose des radiateurs doit être dans des endroits judicieux pour en assurer la performance. Il faut également veiller à ne pas sous-dimensionner les futurs radiateurs, car, en cas de période de froid prolongé, ils pourraient ne pas avoir la puissance nécessaire pour chauffer votre habitation.

Les publications similaires de "Bricolage à la maison"

  1. 19 Mai 2018Le débouchage à Watermael Boitsfort n'est pas une affaire de bricoleur165 clics
  2. 10 Mai 2018Comment réparer une plomberie206 clics
  3. 10 Mars 2018Comment poser un carrelage sur une chape anhydrite?314 clics